Motocross

2-temps

TC 50
Voir la moto
TC 65
Voir la moto
TC 85 17/14
Voir la moto
TC 85 19/16
Voir la moto
TC 125
Voir la moto
TC 250
Voir la moto

4-temps

FC 250
Voir la moto
FC 350
Voir la moto
FC 450
Voir la moto

LES PREMIÈRES ANNÉES

Au milieu des années 1950, Husqvarna produit un nouveau type de motocyclette compact et ultra-léger : la Silverpilen. Les passionnés de tout terrain sont rapidement conquis par cette routière facile à personnaliser.

Le premier Championnat d'Europe officiel de motocross remonte à 1952, et le premier Championnat du Monde a lieu en 1957.

Husqvarna remporte ses premiers championnats de motocross en 1959 (Rolf Tibblin gagne le titre européen en 250 ccm) et en 1960 (Bill Nilsson s'empare de la couronne mondiale en 500 ccm).

En 1962 et 1963, Husqvarna ravit les titres mondiaux en 250 ccm et 500 ccm, au cours d'une même saison, grâce à Rolf Tibblin et Torsten Hallman.

Les premiers modèles de compétition de motocross produits en série voient le jour en 1963 avec la sortie en 100 exemplaires d'une réplique de la moto de course pilotée par Hallman.

Le motocross prend son envol à la fin des années 1960 et lors de la décennie suivante grâce aux exploits outre-atlantiques de pilotes comme Torsten Hallman.

En 1979, Husqvarna Motorcycles possède déjà un palmarès impressionnant en motocross : 13 couronnes mondiales, 9 victoires à la Baja 1000 et d'innombrables succès lors des championnats américains et lors du légendaire Championnat Trans-AMA Series.

UN RETOUR TONITRUANT AU PREMIER PLAN

Husqvarna fait un retour convaincant au Championnat de Supercross en 2015 : la jeune recrue Jason Anderson s'adjuge la 2ème place en 450 ccm à Anaheim, dès la première course de la saison, et son équipier Zack Osbourne obtient le même résultat en 250 ccm.

La même année, Christophe Pourcel signe plusieurs pole positions et podiums dans la catégorie 450 ccm au cours du Championnat AMA de Motocross des États-Unis.

Au guidon d'une Husqvarna FC 450 d'usine, Max Nagl commence le championnat du monde MXGP 2015 par une double victoire spectaculaire au cours d'une des compétitions les plus attendues de l'histoire.

Nagl conforte son avance lors des courses suivantes avant qu'une malencontreuse blessure à mi-saison vienne ruiner ses chances de victoire finale.