Pioneering since 1903

Hej VIENNE

by Patrick Kafka MANNEQUIN ET PASSIONNÉ DE MOTO

Les plus grandes vérités de l’existence semblent contradictoires en surface, mais en regardant d'un peu plus près, par-delà la surface de ces contradictions, émergent soudain de vraies possibilités d’extraordinaire. Pour Patrick Kafka, s’épanouir dans un monde de contradictions est cette réalité unique sur laquelle s’est forgée son intrigante histoire. 

LE CONTEXTE 

Patrick vient au monde en 1991, dix ans après son unique sœur, Patricia. Oui, je sais ce que vous pensez, « Patrick » et « Patricia »... Disons juste que ses parents ont eu envie de faire simple. Il grandit dans une humble banlieue de Vienne, entouré d'une famille passionnée de motos, et, en dépit de sa beauté flagrante, connaît une enfance semblable à celles des enfants de son quartier. À l'âge de 16 ans, il se retrouve plongé dans l'univers rythmé du mannequinat qui bouleverse immédiatement sa vie. Dès lors, il doit partager son existence entre vie simple en banlieue et complexités de l'univers de la mode.

Quelque dix ans plus tard, Patrick est un top model très prisé travaillant pour certains des plus grands noms de la mode dans le monde tels que Dolce & Gabbana, Armani et Ralph Lauren. Et malgré tout ça, il a su conserver son humilité et un lien fort avec ses origines viennoises simples. De cette expérience singulière est né un univers incroyable de totales contradictions qui a suscité notre curiosité et nous a donné envie de comprendre comment il parvient à concilier le tout.

DÉBUT DE L’HISTOIRE

À notre arrivée chez lui, Patrick nous accueille de son sourire agréablement chaleureux et nous guide immédiatement jusqu'au garage où nous attend fièrement sa VITPILEN 701. C'est ici de toute évidence qu'il se sent le mieux, un endroit de choix pour les interactions sociales. Placé en position centrale, le nouveau bolide est sans nul doute devenu le sujet de prédilection des débats et discussions entre amis. Se roulant calmement une cigarette, Patrick nous explique en toute simplicité la passion dont il a hérité pour les motos avant de nous montrer certains des projets sur lesquels il travaille.

En entrant dans la maison afin de discuter du déroulement de la journée, un fort parfum de café fraîchement préparé nous accueille. Le style de vie modeste de Patrick est en soi assez familier et nous comprenons très vite notre passion commune pour tout ce qui possède deux roues et notamment les motos de la marque Husqvarna.

instagram
Enfin réuni avec son compagnon à 2 roues, Patrick nous guide à travers les rues de Vienne.

UN CAFÉ POUR COMMENCER 

Notre aventure commence par une balade à travers les rues des faubourgs de Vienne et nous emmène jusque dans un café du nom de NOOK situé non loin du cœur de ville. Il s'agit d'un café récemment ouvert par un ami proche de Patrick où le barista sert une décoction telle que les expressos coulent à flots toute la matinée. Alors que les appareils photo jaillissent de toute part dans la salle remplie de curieux, Patrick se glisse dans son rôle de mannequin avec une facilité déconcertante. Dans une atmosphère aussi informelle et décontractée, difficile d'imaginer un aspect plus complexe à cette vie simple. C'est à ce moment-là que Patrick nous explique son entrée non conventionnelle dans l'univers du mannequinat.

Convaincue d'avoir le petit frère « le plus sexy » du coin, la sœur de Patrick l'inscrit dans un concours de mannequins local. Ignorant totalement les cachotteries de sa sœur, Patrick reçoit un appel lui demandant d'apporter un maillot de bain pour la séance photo. Malgré sa surprise et sa confusion, il laisse sa sœur le convaincre de participer au concours, une action visionnaire de sa part. Patrick remporte en effet le concours qui le conduit jusqu'à Boston pour une formation de mannequin. Associé à une jeune mannequin le temps du projet, Patrick vit alors sa première expérience avec une personne du milieu de la mode. Les vraies émotions vécues à l'abri des appareils se révèlent sur le plateau, offrant des images pleines d'authenticité qui lui permettent de remporter son premier gros contrat en Europe. Le rythme ne s'est depuis jamais relâché. Le jeune homme n'a cessé d'aller et venir entre la simplicité de sa vie familiale à Vienne et l'univers tumultueux du mannequinat à l'étranger : un monde de contrastes qui définit sa vie actuelle.

Patrick nous rassasie pendant des heures de ses histoires sur le mannequinat qu'il vit de l'intérieur. Mine de rien, le temps passe à toute allure. Nous apprenons à « sourire avec nos yeux » et d'autres trucs du métier, tandis que le café continue de couler à flots tout comme les rires et le plaisir des moments partagés.

« Le style de cette moto me correspond parfaitement... »

Patrick Kafka

UNE BALADE INSPIRÉE

Pris dans cette bonne ambiance, Patrick souhaite nous dévoiler sa balade préférée. Un endroit où il aime se rendre pour échapper au stress qui accompagne la quête perpétuelle d’équilibre que lui impose son style de vie unique. Roulant sur cette route dégagée bordée d’arbres, nous découvrons la vue époustouflante sur la ville que Patrick appelle son chez-lui et comprenons ce qu’il ressent en empruntant son itinéraire de prédilection.

En le suivant à travers les méandres de cette route à flanc de coteau, nous sommes témoins du lien spécial qui l’unit à sa VITPILEN 701. Connaissant la dynamique de chaque virage, il parcourt la distance avec une aisance fascinante jusqu’à arriver en un lieu ancien comme abandonné du nom de Dopplerhütte. 

Un peu confus, nous apprenons rapidement que l’endroit revêt pour lui une importance particulière liée à son enfance. Sa famille tout entière avait l’habitude de s’asseoir là pour observer les motos négocier le virage serré juste en face et apprécier leur vrombissement déclinant. Le regarder emprunter ce même virage, puis passer les vitesses avant de disparaître au loin sur cette pente droite nous ramène à ce moment originel du début de sa passion pour les motos. 

Ressentant sans nul doute la même chose que lui plusieurs années auparavant, nous prenons un instant pour bien nous imprégner de ce moment.

Le chemin qu’emprunte votre vie dépend souvent d’un seul moment clé. Le rôle de cet endroit était déterminant dans la passion de Patrick pour la moto.
instagram
Vue incroyable sur la ville que Patrick appelle son chez-soi : Vienne. Connue comme la capitale culturelle de l’Europe, la métropole possède un charme, une vitalité et un style uniques.

DE L’AUTRE CÔTÉ

L'arrêt suivant est un moment de l'aventure que nous attendions avec beaucoup d'impatience. Nous roulons à nouveau en direction de la ville pour vivre une expérience à mille lieues de la balade toute simple dont nous venons de profiter. Arrivés chez Wiener Models, l'agence de mannequins pour laquelle Patrick travaille depuis le début, nous sommes accueillis par Kosmas Pavlos, l'un de ses directeurs. Nous voici maintenant dans l'environnement de travail de Patrick et nous espérons observer une facette de lui encore inconnue.

Après avoir salué Kosmas Pavlos et pris quelques photos improvisées dans la rue, nous nous apercevons que le comportement de Patrick n'a absolument pas changé. Cette sérénité amicale entre les deux hommes semble plus tenir de l'amitié empreinte de respect que de la relation professionnelle classique à laquelle nous nous attendions. Pénétrant dans ce bureau moderne aux murs blancs recouverts de couvertures de magazines de mode, impossible de ne pas se sentir un peu déplacés dans cet environnement totalement étranger. En rencontrant le personnel et en observant Patrick interagir avec eux, nous commençons à réaliser que ces gens font autant partie de sa famille que ses proches qu'il évoquait un peu plus tôt dans ses histoires. C'est à ce moment-là que nous comprenons enfin de quelle manière il parvient à gérer la dynamique unique de son mode de vie.

Famille et amis proches sont le facteur commun de ses deux univers. Ils constituent la base solide qui lui permet de s'épanouir en dépit des difficultés rencontrées. Grâce aux rires partagés avec le personnel mal à l'aise de se retrouver du même côté de l'appareil que Patrick, l'ambiance se détend et nous parvenons à nous immerger totalement dans cet aspect de sa vie. À entendre toutes les anecdotes amusantes d'évacuation de séances photo due à un incendie d'accessoires et de fêtes notoirement débridées du secteur de la mode, il semble évident que l'adrénaline que Patrick trouve en faisant de la moto existe aussi dans cet environnement.

Tous ces parallèles établis entre ces deux mondes que tout semble opposer nous rappellent que parfois les opposés s'attirent et, dans ce cas, s'assemblent pour créer quelque chose d'assez extraordinaire : l'histoire de Patrick Kafka.

À TRAVERS LE REGARD DE PATRICK

Après avoir été ainsi exposés au monde fascinant des top models et en avoir découvert un peu plus sur l’aspect festif du métier de Patrick, nous décidons de placer la soirée sous ce signe. C’est avec cette idée en tête que Patrick nous emmène dans un petit bar local qui semble avoir été le théâtre de bien des nuits de fête tardive pour les Viennois du coin. Dès l’extérieur, il semble évident que l’Elektro Gönner recèle de nombreuses histoires à raconter et c’est dans ce décor que nous recueillons de nouvelles confidences de Patrick. Nous découvrons sa passion pour la menuiserie et son rôle de guide pour les médias à l’occasion du célèbre Erzberg Rodeo. Nous nous apercevons également qu’il fait partie de ces gens agaçants qui n’ont pas besoin de faire attention à leur poids, mais à qui le sport tout terrain et le hockey sur glace permettent de garder la forme. 

Des luxueux costumes Armani aux tee-shirts et aux jeans. Patrick évolue avec autant d’aisance dans les cercles mondains que dans un bar de centre-ville.

« Faire de la moto me permet de retrouver un certain équilibre après un long et tumultueux voyage à l’étranger... »

Patrick Kafka

instagram
À la lumière déclinante du jour, la route dégagée nous offre un dernier panorama sur la ville. Reflétant à merveille la lumière du crépuscule, la VITPILEN 701 brille comme le verre des immeubles voisins, avant de se fondre dans les contrastes plus sombres de la nuit.

Le coucher de soleil tardif de l'été marque le début de la vie nocturne dans cette incroyable métropole. L'obscurité viennoise dévoile une nouvelle ambiance animée. Nous décidons alors de nous laisser porter et de découvrir la ville à travers le regard de Patrick, profitant de cet esprit qui fait de lui une personne tout à fait remarquable.

Poussés par le besoin de satisfaire notre curiosité, nous avons choisi de passer la journée avec Patrick. Ce que nous avons vécu en réalité s'est avéré tellement plus fort que tout ce que nous aurions pu espérer. Après avoir creusé plus en profondeur, par-delà la surface de ce mode de vie incongru, nous avons découvert un être humain incroyable capable de concilier le meilleur de deux univers opposés. Le résultat obtenu est quelque chose de vraiment exceptionnel, un mode de vie unique totalement rafraîchissant.

L’énergie s’amplifie incontestablement à mesure que tombe la nuit sur Vienne. Une énergie selon moi surtout due au mélange enivrant de l’adrénaline générée par notre chevauchée à moto et d’une profusion de délicieux café viennois. Quoi qu’il en soit, comme le prouve la photo, nous avons su en profiter au maximum.

« Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, mais une chose est certaine : la moto en fera partie. »

Patrick Kafka

EXPRIMEZ VOTRE DIFFERENCE

#PIONEER

Partagez votre expérience de conduite en utilisant le hashtag #vitpilenpioneer ou #svartpilenpioneer, exprimez votre individualité dans votre environnement urbain et devenez le prochain ambassadeur Husqvarna

Stuttgart

Max Leitner

S’ouvrir à de nouveaux horizons et découvrir Stuttgart sous un angle totalement inédit

Photos: Rudi Schedl | Text: Laren van der Westhuizen

?

Please choose your bike

?

Please choose your bike